Comment faire si mon chat ou mon chaton miaule

Généralités sur les miaulements du chat

Votre chat miaule ? Il est important de différencier les différents types de communication sonore de votre chat. Dans la grande majorité des cas, le miaulement du chat vous est adressé, et il convient alors de savoir si c'est un miaulement récurrent, ou ponctuel, fort ou léger, etc... Le miaulement est généralement la conséquence d'un apprentissage implicite entre le maître et son chat. Votre chat a miaulé, vous avez agi (porte, nourriture ...) il a donc rapidement fait le lien de causes à effet.

Ce qu'il faut savoir :

Le miaulement du chat, surtout s'il est répété, peut parfois être agaçant, mais votre chat s'exprime, et vous parle, ce qui est déjà un bon point. Généralement, on reconnaîtra aisément les miaulements de demande de sortie ou de nourriture (qui monteront en intensité si la demande n'est pas prestement assouvie). Pensez à toujours bien remplir le récipient d'eau de votre chat, car ce dernier est parfois oublié.

1. Miaulement fort / désagréable / long :
Il s'agit généralement des demandes urgentes comme sortir faire ses besoins, faire stopper des caresses ou des chatouilles, prévenir d'un "intrus*" inquiétant dans la maison (suivis généralement d'un comportement agressif ou défensif) ... Cela peut aussi indiquer un mal-être du chat (maladie, blessure ...). Il conviendra, en fonction de la situation, d'adapter votre réaction à cette demande.

*intrus : tout être vivant que votre chat considérerait comme rival ou ne faisant pas partie de son territoire.

2. Miaulement faible / court :
Il peut aussi bien s'agir d'une demande (manger, sortir, câlin ...) que d'une affirmation (je suis content, j'imite mon maître ...). Certains chats, par leur éducation, ont l'impression que le miaulement est la réponse adaptée aux attentes du maître, et c'est pourquoi ils miaulent si on leur parle. Certains petits cris peuvent être signe d'excitation/frustration (ex : voir un oiseau derrière une fenêtre ...).

3. Le ronronnement :
Bien que très majoritairement signe de contentement de votre chat ou de votre chaton, certaines maladies ou des périodes de grand stress peuvent entraîner un ronronnement (mécanisme purement physique ou tentative pour se rassurer.). Ces ronronnements auront lieu à des moments non-opportuns. Il ne tient alors qu'à vous de vous assurer de la bonne santé de votre compagnon.

Certains facteurs sont considérés comme plus impactants :

1. La race :
Et oui, la race de votre chat peut avoir un impact sur ses miaulements. Il ne s'agit bien sûr, que de généralités, mais certaines races de chats, tels que le Persan ou le Siamois sont des races particulièrement "bavardes".

2. La stérilisation :
La stérilisation du chat ou de la chatte peut avoir un effet sur la "quantité" des miaulements. En effet, un animal non stérilisé aura tendance à être plus loquace, notamment pendant les périodes de chaleur. Cela peut, se traduire, par exemple, en des sessions de "vocalises" nocturnes.

3. Le stress / l'ennui :
Comme évoqué plus haut, le stress ou l'ennui de votre chat peut se traduire par des miaulements. Le stress se combattra en tentant de résoudre la source du stress et en utilisant des phéromones, de type Feliway et Felifriend. L'ennui pourra se combattre avec des jouets adaptés : pipolino pour chat, jeux éducatifs, jouets fourrés au catnip (herbe au chat) Et...

Astuces :

Le saviez-vous? Vous pouvez réduire les miaulements de votre chat en ... L'incitant à parler. Et oui !!! En éduquant votre chat à parler à des moments précis (lui demander de parler avant de sortir ou avant de lui donner des croquettes) votre chat comprendra que ses miaulements n'ont de réponses QUE si vous lui demandez de parler. Ainsi, pour prendre l'exemple de la nourriture, vous ne donnerez plus de croquettes à votre chat quand celui-ci miaule pour vous en demander, mais bien quand vous lui demandez de miauler pour en recevoir. Avec beaucoup d'entraînement et de patience, vous pourrez même,  demander des miaulements "spécifiques" pouvant laisser croire à un mot ou une phrase.

 

"Combattre" les miaulements intempestifs de votre chat ou chaton nécessite des nerfs d'acier. Bien que tout à fait involontaires, les miaulements intempestifs du chat sont généralement dus à un apprentissage implicite. Vous avez sans doute répondu à ses demandes et le chat a donc intégré que ses miaulements avaient un pouvoir sur vous. Il va donc falloir inverser le processus. Cessez de répondre à toutes les demandes de votre animal et devenez maître de la situation ... Et de votre chat. C'est vous qui décidez.

Retrouvez également :

Mon chat n'est pas propre

Mon chat ne mange plus

Mon chat tousse / mon chat éternue

Mon chat vomit

Comment éduquer mon chat / chaton

Comment choisir mon chaton

 

Pascal Tréhorel est sur France Bleu Visuel service qualité avec un chien qui rapporte 
retrouvez nous sur Facebook
Newsletter, s'abonner

 

Boutique A tout chat et chien - Avis client : 8.5/10 - 34 avis