Le Berger Allemand

Le berger allemand, race le berger allemand, berger allemand alimentation, berger allemand

Le Berger allemand

 

Fruit d’un croisement entre deux races, le berger de Wurtemberg (Allemagne du Sud) et le Thuringeois (Allemagne centrale), les origines du berger allemand remontent à la fin du XIXe siècle. C’est un chien capable de contenir les troupeaux et de faire face aux menaces. Le créateur de la race, le capitaine Max Emil von Stephanitz, avait pour objectif d’en faire un chien d’utilité hautement qualifié, et le destinait à devenir le chien de la police, de l’armée ou encore de la Croix-Rouge. Le premier standard de la race fût publié en 1899, et le berger allemand se distingua quelques années plus tard, comme véritable héros, durant la Première Guerre Mondiale.

 

Son activité

 

Aujourd’hui très présent sur les terrains de sports canins, il excelle également dans de nombreux métiers. Il s’illustre notamment en détection d’explosifs ou de drogue, en recherche de personnes dans les décombres ou les avalanches, mais aussi dans l’assistance aux personnes. Son pelage, résistant aux intempéries, est parfaitement adapté au chien de travail qu’il est.

 

C’est parce qu’il est dévoué, rigoureux et obéissant qu’il brille dans des activités pour lesquelles l’éducation et le dressage sont nécessaires. Même si son tempérament est affirmé, le berger allemand s’éduque facilement si son maître impose son autorité. Vif, intelligent et volontaire, il possède une grande capacité d’écoute, d’apprentissage, et d’adaptation. 

 

Le berger allemand est un très bon gardien, mais aussi un compagnon apprécié. Proche de son maître, il peut également devenir le complice de vos enfants si la hiérarchie à la maison a bien été mise en place dès le début.

 

En général, la relation entre mâles est délicate. Une bonne socialisation à ses congénères, dès le plus jeune âge, est donc importante.

Le berger allemand reste un chien très sportif qui a besoin de se dépenser et de libérer son énergie. De nombreuses disciplines sportives sont à sa portée, comme le ring, le pistage, l’agility, l’endurance, ou encore le cavage (la recherche de truffes).

 

Caractéristiques physiques

 

Solidement charpenté et au physique allongé, le berger allemand présente de nombreux points communs avec le loup. Grand et fort, sa musculature est tonique et son allure trottée. Il a le cou robuste, bien musclé et la poitrine profonde.

 

Le berger allemand a une gueule puissante, les lèvres bien tendues, et la fermeture de ses incisives est en ciseaux. Le stop est marqué, la truffe est noire, et la longueur du crâne est égale à celle du museau. Ses yeux sont de couleur noisette foncée, légèrement en amande. Les oreilles sont droites, moyennement grandes et en triangle. Quant à sa queue, elle est touffue, large et recourbée, dite « en cimeterre ».

  

Le pelage reconnu pour le berger allemand est dur et dense, assez consistant au toucher et pourvu d’un sous-poil laineux. La robe est de couleur noire avec des marques brun-rouge, brunes ou jaunes, allant même jusqu’au gris clair.

         

La femelle ne doit pas peser plus de 32 kg pour une hauteur maximum de 60 cm. Le mâle, plus grand, mesure jusqu’à 65 cm et n’excédera pas les 40 kg.

 

Prendre soin de son berger allemand

 

Pour entretenir le pelage du berger allemand, un brossage régulier suffit. En période de mue, le faire quotidiennement est l’idéal ! Aussi, lorsque vous le brossez, il est important de vérifier si tiques et puces ne se sont pas cachées dans son pelage épais. Le shampooing ne doit pas être trop fréquent, pas plus d’une fois tous les deux ou trois mois, et surveiller les oreilles peut éviter bien des otites.

 

Le berger allemand a une espérance de vie de 11 ans en moyenne, et, comme pour toutes les races, une bonne santé repose d’abord sur une bonne alimentation.

Chien sportif, vous devez absolument adapter son alimentation à son mode de vie. Si l’activité diminue, pensez à lui réduire ses rations ; on doit distinguer le creux de ses flancs.

 

Le berger allemand a un gros appétit, et la digestion se révèle parfois capricieuse. Il faut donc éviter les changements de régime alimentaire. Attention également aux goinfres ! Comme tous les grands chiens, une torsion d’estomac fait partie des risques de santé majeurs. 

Pascal Tréhorel est sur France Bleu Visuel service qualité avec un chien qui rapporte 
retrouvez nous sur Facebook
Newsletter, s'abonner

 

Boutique A tout chat et chien - Avis client : 8.5/10 - 34 avis